Projet ARS ateliers pour les soignants

Publié par Sandra Abreu le

Expérience créatrice sur le thème « signes de vie » .

La mission de ce projet fut de créer un film avec les soignants travaillant en soins palliatifs. Permettre de s’exprimer créativement, par les arts-plastiques, la terre… Comme un reflet de leur vécu en soins palliatifs. Savoir que les soignants sont toujours dans la vie malgré la souffrance, parfois la colère, le chagrin et la mort.

Permettre parfois de s’extraire de la gravité de la situation, la médiation permettra une distance, de s’apaiser, et d’atténuer les angoisses. De parler de tous ces maux dus à l’accompagnement des malades et des familles : l’angoisse, l’image de soi, la peur, l’espérance, le bilan de vie, la relation aux proches, l’au-delà, les rêves, etc. S’exprimer à travers la matière.  C’est un outil qui offre un champ d’expression autre que la parole. 

Proposer une expérience créatrice permettant une expression de soi non verbale sous différentes formes : métaphorique, symbolique et sensorielle. L’œuvre est alors le vecteur principal de communication. Accompagner et accueillir le soignant vers un objectif artistique.

Film & article pour un colloque sur les soins palliatifs

La terre est une matière qui fait appel à une mémoire archaïque, parfois un retour à l’enfance ou plus encore.
Certaines personnes y mettent les mains ; la terre peut nous inspirer, elle peut être source de sensations et de plaisir.
La terre se malaxe, se pétrie, elle s’adapte à nos gestes, elle est malléable. 
Chaque geste laisse une trace, la matière en garde l’empreinte. 
Il s’agit de proposer un temps d’adaptation mutuelle au cours duquel l’inspiration peut émerger et le corps s’investir complètement. 
Chaque personne peut projeter dans la matière sa singularité, s’approprier la matière dans ce moment d’aparté.
Le temps de l’atelier est une pause dans le cours habituel du temps.
Dans ces ateliers, la création est un espace de jeu libre où il n’y a ni jugements, ni besoin d’un savoir-faire. Les participants sont accompagnés. L’art-thérapeute apporte un appui qui permet de soutenir leur engagement dans un processus de création.
L’objectif n’est pas de réaliser une création finalisée. 
L’objectif est le partage d’un temps et d’un espace communs, le partage d’émotions.  Ce temps de création peut être pour chaque personne  un temps de respiration et de ressourcement.
C’est pour cela que j’ai fait le choix de capter ces moments images par images et non simplement en filmant. J’ai voulu mettre en lumière ces moments de pause, de souffle, en ménageant un espace-temps entre chaque image… et peut-être ainsi témoigner de la trace du souvenir.

Projet labellisé et subventionné par l’ARS de Corse, CTC et le DRAC de Corse
CENTRE HOSPITALIER DE CALVI
SERVICE DE MÉDECINE, LITS IDENTIFIÉS SOINS PALLIATIFS
Directrice : Langlade Catherine
Réferent «Culture et Santé» : Docteur Simeoni Dominique
Artiste intervenant : Sandra Abreu