L’enfant et l’art-thérapie

Publié par Sandra Abreu le

Un enfant qui commence à faire trace sur la feuille- trace de peinture, de crayons, d’encre, de couleurs- est toujours un émerveillement. Quelque chose se met en action, se met en mouvement, un mouvement instinctif, de vie. La création émerge, la couleur se dilue sur le papier, la main vient faire dépôt d’une pensée, d’une action. Laisser venir… Suivre pas à pas ce témoignage qui s’exprime avec ou sans les mots, de son propre acte, de son propre désir, en enveloppant avec la bonne distance cette création subjective. L’objectif est d’écouter ce qui peut s’exprimer par le biais de la matière et de permettre un espace hors temps, hors de l’empressement du quotidien, un temps de pause, un temps pour exprimer ce qui traverse l’enfant, qui le mobilise, qui peut l’envahir. Il s’agit d’un temps d’écoute où l’on peut entendre le pinceau ou le crayon glisser sur la feuille, entendre le non-verbale dans lequel l’enfant construit son histoire à travers la matière artistique et l’accompagner dans un processus de création à visée thérapeutique. Voila ce que peut permettre l’art-thérapie.
Sandra Abreu – Art-thérapeute

Photos : https://www.manonleprevost.com